À propos

Qui sommes-nous?

sarakichiiさらきち

Histoire

“ Sarasaya Kichibei Sarakichi ” —  Le nom de notre maison provient du nom de Kichibei Tomita, notre fondateur de la maison. Depuis des générations, la teinture de Tokyo, l’Edo Sarasa (teinture d’Edo), le komon (fin motif) de Tokyo à la mode et bien d’autres, sont notre spécialité. L’atelier de Tomita Somé Kôgei (Teinturerie artisanale de Tomita), qui produit SARAKICHI, est depuis longtemps situé près du pont Omokagué, qui enjambe la rivière Kanda. Ce pont a été représenté dans la série de peintures, “ Meishô Edo hyakkei ” (Cent vues célèbres d’Edo), d’Hiroshigé Utagawa. Selon ces oeuvres, nous constatons qu’à cette époque, le pont avait une forme arquée, des ponts traditionnels japonais — forme que l’on retrouve dans le logo de SARAKICHI en hommage à ce pont. De plus à l’intérieure du cercle du logo est inscrit “SARAKICHI” en hiragana (さらきち), sous une forme stylisée et quasi symétrique qui le fait ressemblé à un blason familial.

SARAKICHI est une marque qui, tout en s’appuyant sur l’histoire du kimono et sur ses techniques traditionnelles, créée de nouveaux modèles qui s’inscrivent dans l’ère moderne, en élargissant son cadre pour inclure non seulement des écharpes et des foulards pour femmes, mais également des articles pour hommes, tels que des cravates “Komon Ties” et des mouchoirs de poche “Komon Chiefs”. Ces dernières années, nous avons présenté nos produits lors de différentes expositions à l’étranger, comme « Ambiente » en Allemagne et « Maison & Objet » à Paris, au cours desquelles notre marque a été très bien accueillie aussi bien au Japon qu’à l’étranger. Nous espérons créer un nouvel univers de l’artisanat traditionnel et transmettre son excellence au monde entier, en chérissant la qualité ressentie par chaque article teint à la main.

SARAKICHI is a new fashion brand from Tomita Somé-Kogei, Tokyo, Japan. Tomita Somé-Kogei has been operating a traditional Japanese technique upon dyeing garment of kimono for more than 200 years. SARAKICHI produces scarves, pocket cheifs, ties, using with an exactly the same dyeing method as an old time but with contemporary touch in its design. They often collabotate with designers nationally and internarionally. Their aim is to create a new perception towards ’a tradition’ and transform ‘an old traditional style’ to something novel. These products are produced carefully all by hand and the quality is promised. Each item is absolutely unique and original. In recent years, many products have been introduced at international media and trade shows. Tomita Somé-Kogei wishes to impart SARAKICHI products and this fine and delicate Japanese traditional technique to people, domestically and internationally.

Calendrier historique

1882 Kichibei Tomita (fondateur) établit son atelier à Asakusa Umamichi, Tokyo.
1911 Ichibei Tomita (seconde génération) obtient un brevet pour un moule à copier, constituant le prototype de sérigraphie actuels.
1914 Yuhei Tomita et Waka Tomita (troisième génération) déplacent leur atelier en amont de la rivière Kanda, dans l’actuelle ville de Waseda.
Waka se lie d’amitié avec l’artiste Chiyo Uno et produit le kimono “Uno Chiyo Kozakura”(petites fleurs de cerisier).
1949 Kosuke Tomita (quatrième génération) est désigné “maître artisan contemporain” au niveau national.
2006 Atsushi Tomita (cinquième génération) prend ses fonctions de président et occupe un certain nombre de postes officiels.
2012 Lancement de SARAKICHI
2022 Takashi Tomita (sixième génération) devient le président actuel. Atsushi Tomita est décoré de l’Ordre du soleil levant, rayons d’or avec rosette. Nommé président du Conseil de la teinture.

1882 Toimta Kichibei founded a factory in Asakusa-umamichi, Tokyo.
1911 Toimta Ichibei obtained a patent of Utsushi-egata which became a prottype of the current type of screen.
1914 Tomita Yuhei and Waka moved the factory to the current location, by the Kanda river in Waseda, Tokyo.
Waka produced Unochiyo-kozakura Kimono with a renowned Kimono designer, Uno Chiyo.
1949 Tomtia Kosuke was elected to the Gendai no Meiko, as a honnered craftsman (nationally desginnated).
2006 Tomita Atsushi became CEO and also holds many public roles.
2012 Launched SARAKICHI collection.

SARAKICHI est la marque d’accessoires de mode développée par la Teinturerie artisanale de Tomita, fort d’une expérience de teinture des kimonos depuis plus de 130 ans.
Nous transmettons un nouveau style basé sur l’histoire du kimono et ses techniques traditionnelles, avec une touche de modernité.

Musée de l’histoire de la teinture de Tokyo

“Le musée de l’histoire de la teinture de Tokyo” , situé à côté de l’usine, a pour but de présenter les techniques et les œuvres de teinture, en particulier notre teinture komon de Tokyo et la teinture d’Edo, ainsi que de présenter les articles teints à Tokyo, qui intègrent un sens du style et de la modernité, à un large public, dans l’espoir de transmettre ce précieux artisanat traditionnel aux générations futures. Les produits SARAKICHI sont également disponibles à la vente dans la boutique.

Société

sarakichiiさらきち

SARAKICHI
Musée de l’histoire de la teinture de Tokyo

En train
  • 15 mn à pied de la station “Takadanobaba” (ligne JR Yamanote, ligne Seibu Shinjuku et ligne Tozai du Tokyo metro)
  • 10 mn à pied de la station “Nishiwaseda” (ligne Fukutoshin du Tokyo metro)
En Toei bus (bus métropolitain)
  • 3 mn à pied de la station “Kansen-en Kōen mae”.
En Toden (Tokyo Sakura Tram)
  • 2 mn à pied de la station “Omokagebashi”.

Société mère

Tomita Somé Kôgei S.A. (Teinturerie artisanale de Tomita)

Techniques transmises depuis l’époque d’Edo — Lorsque le shogunat a été établi par Tokugawa Ieyasu, Edo est devenue une métropole de classe mondiale avec une population importante. Les kimonos que les gens portaient au quotidien étaient teints avec la teinture “komon”  (fin motif), représentée par le kamishimo (veste et pantalon) des samouraïs, et la teinture importé du Moyen-Orient. De nombreuses entreprises de teinture étaient situées à Kanda et Asakusa, où l’eau de haute qualité nécessaire à la teinture était abondante. Cependant, les rivières étant devenues sensiblement polluées après l’ère Meiji, les entreprises de teinture ont remonté la rivière Kanda jusqu’à Edogawabashi et Ochiai, à la recherche d’une eau adaptée à la teinture. La société Tomita Somé Kôgei a été fondée à son emplacement actuel en 1914. Depuis lors, la rivière Kanda et son affluent, la rivière Myoshoji, ont attiré de nombreuses entreprises de teinture et autres activités connexes. En tant qu’industrie locale à Shinjuku, ces entreprises conservent ses traditions depuis la période Edo. Cliquez ici pour accéder au site web de Tomita Somé Kôgei S.A.